La charte des praticien·nes
Slow Rebozo®

Version du 16 novembre 2023

Charte “nos valeurs et engagements”

Préambule

Cette charte développe les principes et les valeurs des membres du labo rebozo, Soin & Mouvement. Dans cette communauté, nous venons d’horizons différents, avec des pratiques différentes. Et quelle richesse ! Cette charte nous permet de nous retrouver autour de valeurs communes.

En signant cette charte nous nous engageons à respecter un cadre commun d’exercice et de respect mutuel.

Introduction

Les valeurs que nous partageons visent la cohésion entre praticiennes, la visibilité de notre approche commune et le respect du travail de chacune. Nous attachons une importance particulière à nommer d’où nous venons, pourquoi nous travaillons avec le rebozo et comment nous honorons les femmes qui longtemps avant nous ont développé leurs savoirs-faires, ancrés dans leur territoire et leur culture. Ici nous tissons notre histoire.

>> Le rebozo, cet inconnu, cet ami familier

Reconnaître les origines et notre ignorance

Vu de France, nous savons peu de choses sur les origines du rebozo et les usages traditionnels. Sur la manière dont, pour les peuples autochtones, il ne s’agit pas d’un outil mais d’un élément indissociable d’une médecine ancestrale dont nous ne prétendons pas être les passeuses. À la fois vêtement, outil du quotidien et parure, les multiples usages du rebozo en font un objet d’une grande richesse, doté de nombreux mystères. Les usages ancestraux doivent être protégés, en premier lieu en évitant de les simplifier ou de les amalgamer.

Se laisser toucher, là où cela semble familier

Reconnaître les origines de ce tissu est compatible avec le fait de construire, ici et maintenant, notre propre réalité. Le dialogue de chaque praticienne avec le tissu est intime et lui appartient, mais nous pouvons tracer quelques grandes lignes. Cela est possible car chacune à notre niveau nous avons toutes été touchées par la profondeur et la douceur de ce châle, nous avons trouvé un refuge, un endroit familier. Nous souhaitons prolonger ces bienfaits et les offrir au monde, à partir de qui nous sommes. Explorer, tout en humilité.

Rester vigilantes, rendre dès que nous pouvons

Le Labo s’engage dans la recherche d’une pratique éthique et responsable.  Cela relève de notre responsabilité de respecter, d’honorer et de soutenir les populations locales. Ce respect se traduit dans nos actes d’achat, la manière dont nous parlons de nos services, notre soutien financier et aussi notre ouverture d’esprit chaque fois que des personnes nous sensibilisent sur les dérives dans l’usage de ces savoirs anciens qui ne nous appartiennent pas. Grâce au Labo, nous disposons d’un cadre facilitant pour mettre en place des actions concrètes qui vont dans ce sens (circuits d’achat responsable, réflexions communes, collectes financières, etc).

>> Le rebozo indissociable de notre écoute, au service des familles

L’écoute

Le rebozo est un outil au service des femmes et des familles. Il apporte bien-être et réconfort, et se présente comme une voie au service du soutien des personnes sur leur chemin. Il apporte bien-être et réconfort mais il n’est qu’une façon supplémentaire pour nous, de soutenir les personnes sur leur chemin.
C’est une approche par le corps qui ne saurait être dissociée d’une écoute neutre, non jugeante et bienveillante.

La confidentialité

Les informations qui nous sont livrées lors de ces échanges autour du rebozo sont strictement confidentielles. Nous nous engageons à ne pas les partager.

Le respect et l’autonomie

Nous aspirons à instaurer un cadre sécurisant permettant aux familles de se sentir en confiance. Nous accueillons tous les ressentis, sans jamais les remettre en question ni en les devançant.
Nous respectons toujours les choix des familles et leur reconnaissons un libre arbitre. Les nombreuses connaissances et ressources dont nous disposons doivent servir cette autonomie, pour enrichir les choix des personnes accompagnées.

>> Le rebozo complémentaire de nos autres compétences, au service de l’innovation

Le cadre de nos compétences

Nous travaillons en réseau. Si certaines dans la communauté sont professionnelles de santé d’autres sont des professionnelles du bien-être ou de l’accompagnement. Pour ces dernières, si le rebozo peut avoir des effets thérapeutiques, il ne se substitue pas aux thérapies et aux soins médicaux. À l’inverse, les professionnelles de santé qui intègrent le rebozo dans leur pratique peuvent compter sur la collaboration avec les professionnelles de l’accompagnement lorsque nécessaire, pour prendre en charge des aspects qui ne relèvent pas de leur champ d’intervention.

L’esprit d’innovation et d’ouverture

Nos pratiques s’enrichissent grâce aux transmissions, aux formations mais aussi grâce aux échanges et expérimentations entre consœurs. Soyons curieuses, continuons à nous former, à explorer notre pratique, à nous nourrir des expériences des unes et des autres.
La page Instagram du labo https://www.instagram.com/le_labo_rebozo/ est un espace dédié à cela. Sur ce groupe, chacune est légitime d’y apporter ses savoir-faire, sa spécificité, en fonction de ce qui est juste pour elle. Les échanges rendent la communauté encore plus vivante.

>> Le labo source d’inspiration, dans le respect des apports de chacun

S’inspirer, nommer, distinguer

Si le rebozo a l’air parfois facile et aller de soi, il est important de reconnaître le travail des unes et des autres. Le Labo a été créé pour enrichir nos pratiques, mais n’oublions pas de nommer d’où viennent nos inspirations ou connaissances.

Lorsque nous communiquons sur nos pratiques, faisons-le une fois de plus en conscience, dans le respect de l’autre et dans la solidarité, notamment en nommant dès que possible, d’où viennent les gestes, comment s’est construite notre pratique et avec quels ingrédients.

Le logo “Labo Slow Rebozo” est à votre disposition pour identifier à chaque fois que vous le souhaitez votre adhésion à cette communauté. Vous pouvez le télécharger ici.

Recevoir et donner

En particulier, si vous développez une offre de formation, ou avez envie de partager votre amour de cette approche en mouvement, avec un groupe de professionnelles, merci de prendre contact avec Anne Belargent pour échanger sur les modalités de collaboration au sein du Labo (pour que vous puissiez rendre au Labo autant qu’il vous a donné).